Peyret... les origines :

Les origines du nom « Peyret » remontent au XX siècle.

En effet, c’est après de nombreuses recherches à la Mairiede Cépie, notre commune, et aussi aux archives départementales de Carcassonne, que le nom de Peyret apparaît dès 1798 ; on parle alors d’un dénommé « petit Pierre, dit Peyret » qui aurait donné son nom au domaine.


Le vin au domaine : 150 ans d’histoire :

Domaine de Peyret vers 1900.

Aussi loin que l’on s’en souvienne, l’aventure du vin au Domaine de Peyret a débuté vers 1850.

C’est à cette époque qu’est construite la première cave par Pierre Jammes.

Puis vint le Phylloxéra vers 1874...

VERSION 1 - Drouin de Lhuys, Séance du 26 octobre 1874 du congrès International Viticole de Montpellier.

(1874). C’est un grand spectacle que cette vaste conspiration de toutes les forces vives de la science pour combattre le Phylloxéra, ce fléau qui menace de tarir l’une des principales sources de la richesse de notre pays. L’Assemblée Nationale en fait le sujet de ces délibérations, le gouvernement s’en émeut, l’institut de France ouvre une enquête solennelle. La grandeur de l’effort n’est que trop justifiée par l’importance des intérêts qu’il s’agit de sauver. Mais quel est donc le terrible ennemi qui les met en péril et provoque de notre part de si formidables préparatifs de guerre ? Mesurez sa taille, examinez ses armes, visitez ses remparts : Que trouvez-vous ? Un puceron minuscule, une imperceptible tarière, une étroite fissure du sol. Parcourons ses lugubres étapes : En 1865, l’insecte apparaît pour la première fois sur un seul point du Vaucluse ; En 1867, on remarque une large tache dans ce département. En 1868, les deux rives du Rhône sont attaquées, en 1869, l’épidémie arrive aux portes de Nîmes, d’Aix, de Montélimar, des vignes sont atteintes dans l’Hérault et le Var. En 1870, le mal prend un développement, et en 1871, toute la vallée du Rhône, de Valence à la mer, est sous le coup du Phylloxéra, les taches deviennent de plus en plus larges dans l’Hérault et le Var ; en 1872, le fléau gagne du terrain dans ces deux départements.

et la révolte de 1907 ...

La période de la deuxième guerre mondiale fut très difficile pour le Domaine, et malheureusement pour beaucoup d’autres. Charles Andrieu fut mobilisé…..Il en reviendra en 1945, malheureusement gazé et ne pouvant plus travailler. Pendant la mobilisation de Charles et ensuite jusqu’au retour de Jean du service militaire, c’est Anna l’épouse de Charles qui assura seule la survie du Domaine.

Puis, c’est Jean Andrieu, fils unique, qui prit en charge l’exploitation.

Au fil des années, il étendit, peu à peu, l’exploitation, privilégiant le vin rouge avec les cépages Cinsault, Grenache, Carignan et Alicante, qu’il vendait par l’intermédiaire d’un courtier à des négociants réputés en région bordelaise.

A cette époque, la blanquette était réservée à la famille. Une centaine de bouteilles par an seulement, juste pour le plaisir de déboucher une bouteille entre amis, un soir de fête !

La méthode de fabrication consistait à filtrer le moût en fermentation avec une « manche »…(suite en cours de rédaction)


Une famille, un Domaine...

L'histoire du Domaine de Peyret est intimement associé à celle de la famille Andrieu, qui en a toujours été propriétaire.

 

Pierre Jammes et son petit fils Jean Vendanges

Bien sûr, l'exploitation a beaucoup évolué depuis sa création. Plusieurs bâtiments ont été construits et la superficie plantée en vigne a constamment augmenté pour atteindre aujourd'hui 28 Ha. Une nouvelle cave est aujourd'hui en phase d'achèvement.


L’avenir :

 

domaine_de_nos_jours_small

Depuis 1993, le Domaine est constitué de 3 personnes regroupées au sein d'un Groupement Agricole d'Exploitation en Commun (G.A.E.C.) : il s'agit de Geneviève & Pierre Andrieu et de leur neveu Thierry Gauché

Geneviève & Pierre Andrieu

En 1975, Pierre Andrieu, avec l'aide de son épouse Geneviève, reprend, à la suite de son arrière grand-père Pierre, de son grand-père Charles et de son père Jean, l'exploitation familiale à l'âge de 21 ans, après des études en agriculture et en oenologie.

Onze ans plus tard, en 1986, ils décident de vinifier eux-même la totalité de leur production. Ils se lancent alors dans la production et la commercialisation de Blanquette de Limoux et de vins de pays.

Thierry Gauché

En 1993, Thierry Gauché, neveu de Pierre et de Geneviève Andrieu, après ses études de viticulture-oenologie, décide de les rejoindre au sein d'un G.A.E.C. Il apporte quelques vignes et des terrains qui, progressivement, seront plantés de cépages nobles. En 12 années, la superficie passe de 20 à 28 Ha de façon à conserver, malgré tout, le caractère "familial" de l'exploitation, permettant d'apporter le plus grand soin à chaque étape du processus de production.


Agriculture raisonée :

Dans un soucis toujours plus grand du respect de l’environnement, Geneviève, Pierre et Thierry décident de passer en agriculture raisonnée dès 2005, et suivent donc un cahier des charges national qui assure au consommateur une traçabilité optimale et permet également de pouvoir si le besoin est là, de faire des traitements phytosanitaires sur la vigne.

logo_exploitation_qualifiee

Ce cahier des charges est aujourd’hui en cours de réflexion pour être aménagé au niveau européen en sûrement : Haute Valeur Environnementale.

Pour nous, garantir la qualité, cela passe par :

  1. La maîtrise de toute la chaîne de production
  2. La maîtrise de la quantité de production
La maîtrise de toute la chaîne de production :
  • La vigne : choix des parcelles, des cépages et de la maturité des raisins pour la récolte.
  • La vinification : capitalisation de plusieurs décennies d'expérience
  • Le stockage et l’embouteillage
  • La vente, en privilégiant la « vente directe ».
La maîtrise de la quantité de production, cela permet :
  • D’avoir une production adaptée aux équipements : Utilisation de l’outil de production dans des conditions optimales
  • De Privilégier le « savoir-faire » au productivisme (faire peu mais le faire bien)
  • De rester dans un cadre de vente directe et de ne pas rentrer dans les réseaux de grande distribution (vous ne trouverez pas de code barre sur nos produits !).

Votre panier

 x 

Login

federation-nationale-terra-vitis_small.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 86 invités et aucun membre en ligne